Terminaux de paiements, NFC : Les dernières tendances

Qu’est-ce que la technologie NFC et quelles sont les dernières tendances de paiement d’un point de vue technologique? A travers cet article, nous faisons le point pour vous des atouts et des inconvénients des nouveaux modes de communication et d’échange de données à travers la technologie sans fil. Retour sur les nouvelles applications innovantes pour appareils mobiles.

Terminaux de paiement : qu’est-ce que la technologie NFC ?

La technologie sans fil NFC (pour Near Field Communications, ou communication en champ proche) est présente dans un grand nombre de pays à travers le monde. Elle permet notamment d’échanger des données à moins de 10 cm, entre deux appareils équipés de ce dispositif. On retrouve cette technologie plus particulièrement dans les terminaux mobiles sous la forme d’une puce.

nfc

En France, le paiement sans contact NFC est apparu à partir de 2011 dans quelques villes, mais son utilisation tarde à se démocratiser alors même que son potentiel technologique ne cesse de se développer. Ainsi, même si 43 % du parc français de cartes bancaires était sans contact en juillet 2014, 17 % seulement des commerçants étaient équipés d’un terminal de paiement compatible. De la même façon, seulement 1 % des transactions bancaires nationales étaient virtuelles, selon MSIC Insight.

Les différents modes de fonctionnement de la technologie NFC

On considère à l’heure actuelle plusieurs modes de fonctionnement de la technologie NFC:

  • En mode émulation : il devient ainsi possible de réaliser des transactions sans contact à partir de n’importe quel terminal mobile (portable, terminal de paiement, etc.). Pour rendre possible ce type de transaction et pour renforcer la sécurité, la technologie NFC se dote ici du système d’émulation de carte hébergé (HCE). Le développement d’une telle solution est très simple, ne nécessite pas de changer le logiciel contenu dans le terminal et le coût de déploiement est très réduit.
  • En mode lecteur : le terminal mobile équipé de la technologie NFC est capable de lire des « tags », ou étiquettes électroniques recevant cette même technologie. L’objectif étant de pouvoir : soit récolter des informations dans un champ d’action spécifique, soit lancer une action automatique à travers un terminal mobile de type smartphone.
  • En mode peer-to-peer : deux appareils équipés de la technologie NFC peuvent ainsi échanger des informations. Exemple : un échange de fichiers multimédias entre une tablette et un mobile.

Concrètement, la technologie NFC trouve des applications dans les domaines du contrôle d’accès, la collecte et l’échange de données ainsi que le paiement depuis un mobile. De nombreux avantages sont ainsi identifiables :

  1. C’est une technologie simple d’utilisation : il suffit en effet de rapprocher plusieurs équipements dotés de la technologie NFC pour initier les échanges de données. Cependant, un sondage Statista de février 2014 démontre encore la réticence des Français à utiliser un mode de paiement sans contact (22 % seulement déclareraient être à l’aise avec cette technologie).
  2. La sécurité des données est assurée : la distance requise entre deux appareils (10 cm en moyenne) limite les risques d’interception des données transmises.
  3. La communication peut s’effectuer dans de nombreux cas de figure : il est ainsi possible de faire dialoguer des appareils NFC dans des conditions extrêmes (faible luminosité, etc.).

Découvrez nos offres de connexion de terminaux de paiement et solutions de caisse pour vos points de vente.

 

Ce contenu a été publié dans Technologie. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.