Qu’est-ce qu’un serveur virtuel?

La notion de serveur est désormais indissociable de l’environnement informatique, toujours plus gourmand en ressources. Ainsi le stockage, la gestion des données informatiques ainsi que la communication avec d’autres dispositifs informatiques doivent permettre aux entreprises de devenir plus performantes et d’améliorer leur compétitivité. Retour sur la notion de serveur virtuel, ses avantages et ses inconvénients.

Serveur virtu

Qu’est-ce qu’un serveur virtuel ?

D’une manière générale, un serveur même minimaliste sert à centraliser toutes les données d’une entreprise afin de simplifier la gestion des données informatiques et les sauvegardes. Il est également possible, à travers cette solution, de gérer un certain nombre de droits individuels. On constate cependant que seulement 20 % des ressources d’un serveur dédié sont réellement utilisées, alors même que la puissance des serveurs dédiés augmente. En effet et avec cette solution, c’est l’ensemble des ressources informatiques disponibles sur une machine qui sont allouées à un seul client unique.

La « virtualisation » du serveur permet ainsi d’optimiser l’utilisation des ressources, tout en gardant les avantages d’un serveur dédié classique, que ce soit en termes de fonctionnalités comme de sécurité. Concrètement, un serveur virtuel ou « serveur dédié virtuel » est une machine physique « découpée » en plusieurs serveurs « virtuels » indépendants et autonomes, et qui communiquent avec d’autres entités virtuelles. Chacun de ces serveurs possède les caractéristiques générales d’un serveur dédié classique.

Quels sont les avantages et les inconvénients du serveur dédié virtuel ?

Un serveur dédié virtuel est composé de machines dédiées virtuelles qui permettent ainsi de diminuer les risques par rapport à un serveur complet : ainsi, si une panne survient sur un serveur, celle-ci n’affectera pas les autres, car chaque machine est indépendante, donc non liée à ses voisines. En cas de panne, l’entité informatique principale informe l’utilisateur du serveur dédié virtuel, qui peut alors prendre la décision de changer la pièce qui ne fonctionne plus. Par ailleurs, la consommation des ressources énergétiques est grandement améliorée, de même que les coûts par rapport à un serveur dédié classique.

A l’heure actuelle, il devient possible de louer les services d’un serveur dédié virtuel via des solutions internet d’hébergement comme celle de Waycom. Cette solution allie à la fois les performances d’un serveur dédié avec la souplesse d’un serveur virtuel. Il devient ainsi possible de s’exonérer de contraintes matérielles habituelles (évolution informatique du système, défaillance technique, etc.), et de bénéficier d’avantages certains en termes de sécurité, de performance et de contrôle.

Ce contenu a été publié dans Technologie. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Une réponse à Qu’est-ce qu’un serveur virtuel?

  1. Bruyère dit :

    J’attendais, dans le paragraphe « quels sont les avantages et les inconvénients… », d’avoir plus d’infos sur les inconvénients…
    Est-ce que, par exemple, avec le serveur virtuel, je ne « verrai » plus les différents poste de notre réseau ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *