Paris : 6 magasins 3.0 et 100% connectés

La ville-lumière n’échappe pas à la révolution digitale. Elle touche, en effet, jusqu’à ses boutiques qui se renouvellent à l’aune de l’hyper-connecté. Plus qu’un simple accessoire, ces nouvelles technologies transforment véritablement le parcours du client et son expérience de shopping. Voici 5 exemples de points de vente à la pointe de la technologie.

Boulanger, Boulevard des capucines

Boulanger

C’est l’un des points de vente les plus high-tech qui a ouvert début septembre 2015 entre Opéra et La Madeleine. Souffrant d’un déficit de notoriété sur Paris, l’enseigne nordiste du groupe Mulliez Boulanger a décidé de miser fort sur ce concept-store basé sur 1 400 m² répartis sur 3 étages. Étiquettes électroniques alignant le prix en temps réel avec ceux de la boutique en ligne, une vingtaine d’écrans, omniprésents dans le parcours client, pour représenter des produits en taille réelle dont le plus grand fait 2,50 mètres de haut pour les réfrigérateurs : Le tout dans un design épuré. Avec des vendeurs équipés de montres connectés pour communiquer entre eux sur leurs tâches en cours et munis de tablettes pour accompagner les clients.

Undiz, Rue de Rivoli

Après Toulouse, l’Undiz Machine s’installe à Paris. Le concept est simple et fun : Après avoir commandé un article via l’une des bornes tactiles installées dans le magasin, on reçoit le sous-vêtement dans un tube transparent à air pulsé. Plus de l’ordre de l’anecdotique que de la véritable interprétation de la révolution digitale, ce concept ne manque cependant pas de piquant. De quoi rendre son shopping plus ludique !

Miliboo, Rue Réaumur

Le site miliboo.com d’ameublement a décidé d’ouvrir ce concept store en 2014. Sur 600 m², ce magasin nouvelle génération propose également une toute nouvelle expérience de shopping. Invitant ses visiteurs à s’équiper de cartes NFC ou à télécharger l’application Miliboo dès l’entrée du point de vente, ces derniers pourront connecter cette carte NFC aux bornes à écrans tactiles, qui leur permettront de mettre des produits dans un panier virtuel puis d’apporter cette carte en caisse pour régler leurs achats. Le magasin 3.0 propose également un panneau mural tactile permettant de personnaliser leurs produits phares “Up to You”, une visite équipée de Google Glass et une immersion 3D dans le projet d’ameublement des clients avec des casques de réalité virtuelle !

Inauguration de la Milibootik from Miliboo on Vimeo.

Sephora, Rue de Rivoli

Sephora a ouvert un nouveau concept de parfumerie 100% connecté : Sur 130m2 à peine, pas moins de 3500 références sont disponibles. Les produits non présents physiquement le sont via des bornes ou des tablettes intégrées. Les clients peuvent de cette façon commander les produits absents afin de les recevoir en magasin ou à domicile. D’autre part, des écrans diffusent des vidéos en lien avec la thématique du moment pour une ambiance futuriste. Dans cette même logique, des miroirs à selfie proposent se faire prendre en photo par cet outil après sa mise en beauté, puis de le recevoir par mail.

Karl Lagarfeld, Boulevard Saint-Germain

Lagarlfed

Proposant une immersion dans l’univers du célèbre créateur, ce concept-store propose une expérience numérique unique dans l’habillement. Des écrans tactiles sont intégrés aux cabines d’essayage pour permettre aux clients de prendre en photo leur tenue et la partager sur les réseaux sociaux. Mais aussi un “guestbook”, sorte de livre d’or digital pour laisser une trace de son passage dans le magasin et un mur d’écrans géant contrôlable grâce un iPad pour découvrir les collections du créateur. Et pour parfaire ce parcours client, plus d’attente en caisse grâce aux vendeurs équipés de terminaux mobiles pour finaliser les achats directement avec les clients.

Celio, Rue de Charonne et Rue Debelleyme

Celio s’est lancé dans l’ouverture de deux magasins éphémères de 100m² pour offrir une expérience digitale un peu particulière à ses clients. Le premier, situé au 25 rue de Charonne et le deuxième, au cœur du Marais au 23 rue Debelleyme, propose l’essayage de vêtements, chaussures et accessoires avant de les commander et d’être livré gratuitement à domicile. Les clients font donc leur tri via des tablettes mises à disposition en magasin ou chez eux, avec l’application Celio. Les clients peuvent donc choisir les vêtements à essayer au préalable avant de se rendre en boutique, pour gagner du temps. Mais l’enseigne français espère aller encore plus loin à l’avenir en indiquant les produits disponibles dans chaque point de vente.
Pour aller plus loin :

– Marketing Omnicanal : La révolution des points de vente
– Magasin connecté : 4 pistes à explorer !

Waycom intègre et met en place ces solutions digitales pour ses clients. Vous voulez en savoir plus sur notre approche? Contactez-nous dès maintenant

Ce contenu a été publié dans Technologie, avec comme mot(s)-clef(s) , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *