Entreprises : l’enjeu de la sécurité mobile

La prise en charge de la mobilité est encore une problématique mal connue des entreprises. La mobilité est pourtant devenue un facteur majeur de développement des structures professionnelles, de même qu’un enjeu majeur pour leur sécurité. Les services informatiques sont donc tenus, en interne, de trouver de nouveaux moyens pour sécuriser la mise à disposition des services, notamment les applications mobiles.

sécurité-mobile

Des travailleurs de plus en plus mobiles

Le concept de mobilité dans l’entreprise est encore très jeune, et entraîne invariablement des problèmes de sécurité dont les entreprises – y compris les PME et TPE-, n’ont pas toujours conscience. Si des solutions évoluées existent désormais pour pallier le manque de protection informatique des entreprises, celles-ci doivent cependant apprendre à sélectionner les bons services, selon une politique de sécurité clairement définie au préalable.

En effet, sans ce contexte essentiel à la mise en place d’une stratégie adaptée, les entreprises risquent systématiquement de mal définir leurs besoins, mettant en œuvre une organisation inadaptée entrainant de nombreux coûts directs (coûts de recrutement, de prestation, etc..), mais aussi indirects qui fragilisent à terme la structure plus qu’ils ne la renforcent.

La question de la sécurité

Or, c’est justement la prolifération des smartphones / tablettes sur le lieu de travail qui accentue la question de l’administration générale des données. Les entreprises sont ainsi confrontées aux attentes de leurs collaborateurs qui souhaitent conserver leur mobilité et profiter d’une expérience utilisateur optimale, tout en veillant à la sécurité des données consultées et transmises. Selon une étude menée par Forrester dans le courant de l’année 2013, 10 000 salariés interrogés disposaient de plus de trois terminaux mobiles connectés, et travaillaient depuis différents lieux tout en utilisant plusieurs applications. En 2011, ils n’étaient que 23%.

Au cours des cinq dernières années, de nombreux exemples de sociétés renommées ont ainsi fait les frais d’un ou plusieurs problèmes de sécurité majeur qui ont portés atteinte à la réputation de ces entreprises : chute du cours de Bourse, déstabilisation des instances dirigeantes, impact financier sur fond de licenciement, etc.. On a alors identifié des tentatives de fraude de grande ampleur, par le biais notamment de failles de sécurités.

Ce contenu a été publié dans Technologie. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *